Domaine de Capcinier

Un paysan est un artiste du paysage, agriculture biologique, sève de bouleau, ail des ours, vacances à la ferme

A propos

 

Capcinier carte de Cassini 1750

Capcinier carte de Cassini 1750

Le Domaine de Capcinier apparait sur la carte de Cassini de 1750, portant le nom à cette époque de « Capsinié ». Il y a près de 300 ans , elle était déjà une ferme. Il semblerait que la construction ait été édifiée quelques siècles auparavant.

Jusqu’au milieu du 20ème siècle, l’endroit était dédié à l’élevage puis vendue vers 1980 et transformée en résidence principale.

Nous avons acquis le lieu en 2011, lui redonnant la vocation de ferme.

Création de chemins

Création de chemins

Nous avons créé des terrasses à l’aide d’un engin approprié, sur lesquelles nous avons planté une grande variété d’arbres fruitiers, arbres divers et arbustes.

Nous avons aménagé des potagers pour lesquels il nous a fallu retirer plusieurs tonnes de cailloux et pierres, créé des jardins sur butte.

Un lac a été creusé au fond de la vallée afin d’y abreuver les animaux de nos prairies, donner plus de vie à l’écosystème, créer une harmonie du paysage.

Depuis sa création, nous voyons un plus grand nombre d’oiseaux, de batraciens, de petits mammifères.

Nous avons re-capté la source principale, ce qui approvisionne la maison en une eau de qualité. Elle permet également l’irrigation des différentes cultures, l’abreuvage des animaux etc…

Nous avons rénové la maison afin de la rendre plus confortable et l’adapter à notre goût.

Au coin du feu

Au coin du feu

Enfin, avec la création de 9,5 km de chemins correspondent à différentes vocations : utilisés au débardage, tenant lieu de coupe-feu, facilitant l’acheminement des animaux à leurs parcs pour la rotations des pâtures, empruntés pour les promenades et découverte de nos paysages.

Enfin, ce site internet réalisé par nous deux, nous réjouit de pouvoir vous faire partager notre vie simple mais pleine de gratitude pour ce lieu enchanteur…

© 2021 Domaine de Capcinier

Thème par Anders Norén